TOURISME La Ferté-Bernard
entre MAINE & PERCHE

Découvrir

Un peu d’histoire

La communauté de communes de l’Huisne Sarthoise s’étend des bords du Perche à la vallée de l’Huisne. Elle est un espace naturel d’un grand intérêt. La présence de l’homme est attestée depuis la période acheuléenne (-160.000 à -300.000 ans) où des chasseurs cueilleurs ont parcouru la vallée. A Gréez sur roc, sur un remarquable promontoire, un habitat datant d’il y a environ 7000 ans, a été fouillé au début des années 2000. Par ailleurs des indices visibles de la présence des hommes du néolithique existent : le dolmen de Vouvray sur Huisne, les menhirs de Duneau. Des établissements gallo-romains ont été repérés et certains fouillés (Sceaux sur Huisne, Saint Jean des échelles) mais c‘est surtout à l’époque médiévale que le réseau actuel de bourgs et de villages se met en place. La reprise des défrichements et l’essor de l’élevage ont donné naissance au paysage bocager encore très présent aujourd’hui. Espace disputé entre les rois de France et les rois d’Angleterre, elle a connu des rencontres prestigieuses entre Thomas Beckett et Henri II Plantagenêt à Montmirail en 1168 puis entre Henri II et Philippe Auguste en 1189. En 1392 , c’est lors de la poursuite du seigneur de la Ferté-Bernard que Charles VI devient fou en forêt du Mans. La région entre définitivement dans le domaine royal dans les années 1430 grâce au soutien des petites villes comme la Ferté-Bernard restées fidèles à la couronne de France.

La fin de la guerre de Cent Ans marque le retour de la prospérité. L’Huisne sarthoise vit du commerce du bétail pour ravitailler Paris. Les bœufs venus du Poitou sont engraissés dans les prairies du fond de la vallée avant d’être acheminés vers Paris par le chemin aux bœufs. La production et la transformation du chanvre en toiles pour les habits de travail et les voiles des bateaux occupent une partie importante de la population. Les bourgs reconstruisent leurs muraille. Les abbayes comme celle de Tuffé connaissent une période de renouveau. Les campagnes redevenues sûres se couvrent de manoirs de plus en plus résidentiels. La population augmente et de nombreuses églises sont agrandies ou reconstruites comme la très belle église Notre Dame des marais à la Ferté-Bernard. La Renaissance se diffuse et avec elle, de nouvelles façons de construire et de décorer les édifices. Pendant la révolution l’Huisne sarthoise est un des principaux foyers de la grande peur en France puis un lieu de confrontation entre les armées républicaines et les avants gardes de l’armée vendéenne.

Le 19ème siècle est une période de modernisation des industries et des moyens de transport. La région produit des chevaux Percherons pour les transports parisiens et pour la conquête de l’Ouest. L’eau de l’Huisne est  exploitée pour fabriquer du papier et de l’électricité consommée localement.

Pendant les 3 guerres franco-allemandes la région est successivement une zone de combats (1870-1871), un espace de formation et de soins des soldats pendant la guerre de 14,  puis pendant la deuxième guerre mondiale une portion de la zone occupée où des enfants juifs sont cachés et une zone d’opérations militaires notamment lors de la bataille de Normandie et de la marche des troupes alliées vers Paris.

Après la deuxième guerre mondiale l’Huisne Sarthoise a vu se développer de puissantes industries agro-alimentaires stimulées par le marché parisien proche grâce aux importantes voies de communication qui la desservent (autoroute, voie ferrée). Les activités textiles présentes depuis le moyen-âge ont laissé la place à des industries diversifiées dans les domaines de la sous-traitance automobile et aéronautique, de la mécanique de précision, de la robotique des composants électroniques, de la menuiserie industrielle et du luxe.

 

Crédit Texte : F-x Ducellier – SPFer – https://spfer.jimdo.com/

 

Notre site utilise des cookies afin de nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En cliquant sur le bouton "J'accepte" ou en poursuivant la visite vous acceptez l'utilisation de ces cookies.

Consultez notre politique de confidentialité pour plus de détails.